Retourner à la page d'accueil de TJS
CONTENU PERIME


L'exercice de prédiction est toujours difficile, même sur une seule année. J'avais pourtant envie de le faire, de me poser la question : Qu'est-ce qui va changer en 2002, pour le site, pour les webmasters, pour les visiteurs ?

Je commence par ce que je connais le mieux : mon site Tout JavaScript.com.
Depuis mi 2001, la situation de la publicité est de plus en plus dure : les campagnes sont de plus en plus rares et de moins en moins rémunérées. Les revenus issus de la publicité sont en baisse depuis plus de 2 ans, malgré l'augmentation importante de l'audience du site. Et je ne pense pas que cela puisse s'améliorer cette année.
Malgré cela, Tout JavaScript.com proposera toujours du contenu gratuit en 2002. Mais pour continuer à faire vivre le site, des produits (logiciels, scripts, services) seront en vente, comme par exemple Magic Menu.
Je vais essayer de continuer à mettre à jour le site régulièrement et je pense qu'avant fin 2002, Tout JavaScript.com accueillera 2000 visiteurs uniques par jour. Je vous invite à consulter les statistiques en temps réel sur cette page.
Finalement, pas de changement énorme pour le site : toujours du contenu gratuit, des mises à jour et une présence quasi quotidienne sur le web pour répondre aux mails. J'espère juste que mon travail intéressera de plus en plus de visiteurs :)

Ce qui va changer pour les webmasters
Pour les webmasters débutants qui se lancent dans la création de site, devenir populaire et sortir du lot va être de plus en plus dur, pour plusieurs raisons :
- le référencement dans les moteurs de recherche qui devient payant interdit aux webmasters amateurs un référencement rapide.
- les visiteurs sont plus murs et plus exigeants : leur plaire est devenu très difficile et les fidéliser implique un gros travail de mise à jour et de création de nouveautés.
- la concurrence est rude : pratiquement tous les thèmes sont abordés, souvent par plusieurs sites déjà concurrents et bien implantés. Arriver à faire mieux, sans copier pour convaincre les visiteurs de changer leurs habitudes demande beaucoup d'idées et de travail.
Il y aura toujours de nouveaux webmasters et de nouveaux sites, mais peu résisteront au temps qui passe et aux embuches.

Pour les webmasters qui ont déjà leur sites, les difficultés vont continuer.
SondageComme en 2001, de nombreux sites vont fermer leur porte : créer un site web et surtout l'entretenir et le faire vivre demande beaucoup de temps. La publicité ne permettait dejà pas de rentabiliser les investissements et le temps passé. Ce n'est pas 2002 qui va changer les choses.
Beaucoup de webmasters se posent la question de l'intérêt d'avoir un site web, surtout si l'audience n'est pas au rendez-vous.
Une alternative à la publicité est de créer un accès payant pour compenser les baisses de revenus. Fin 2001, j'ai organisé un sondage auprès de 2000 visiteurs. 90 % d'entre eux ne sont pas prêts à payer pour consulter un site.
Reste à convaincre les 10 % restants et cela s'annonce difficile :
- il faut proposer du contenu innovant et inédit introuvable ailleurs et donc se protéger efficacement contre le piratage.
- il faut proposer un moyen simple de paiement, idéalement sans intermédiaire. Malheureusement le paiement de petites sommes sur le web n'est pas simple et coûte encore très cher en commission.

Pourtant j'en suis sûr, l'arrivée de sites à accès payant est pour très bientôt. Cela a déjà commencé avec les sites d'information qui font payer les archives. Cela va continuer cette année. J'espère pour le web que le virage du payant va se faire sans trop de casse. Le contenu de qualité a un coût. Si personne n'est prêt à le payer, il risque de disparaître

Concernant les techniques de programmation, je ne pressens que peu de changements.
Le couple PHP/MySQL va continuer à s'imposer grâce à sa gratuité et à l'immense quantité de ressources existantes.
Flash sera toujours bien présent, mais il restera encore minoritaire sur les sites : il se destine plus à des designers et nécessite un apprentissage assez long.
L'accès internet en haut débit sera toujours aussi cher et le nombre de personnes connectées par le cable ou l'ADSL ne va pas progresser beaucoup. Donc le type de contenu ne va pas changer, le texte et l'image resteront majoritaire. Animations et sons ne sont pas encore pour cette année.
Le javascript gardera toujours sa place cette année, en complément des langages serveurs comme le PHP (lire le tutorial javascript et PHP).
Finalement, je pense qu'en 2002, pour exister et pour durer, l'amateurisme ne sera pas admis. Les défauts ne seront pas acceptés (orthographe, ergonomie, contenu) et encore plus de travail sera nécessaire.

Les changements pour les visiteurs
Les changements qui attendent les visiteurs sont liés aux changements auxquels sont confrontés les webmasters.
D'une manière générale, les sites seront de plus en plus professionnels, c'est-à-dire plus proches du site idéal. En même temps, nous risquons tous de voir disparaître des sites qui nous sont chers mais qui n'ont pas resisté aux pressions économiques du web.
Probablement que de plus en plus de visiteurs seront prêts à payer un abonnement pour accéder à leur site favori. Je ferai un autre sondage en cours d'année pour connaître l'évolution des mentalités. Ces visiteurs seront très exigeants sur la qualité. Car en payant, le visiteur devient client.
Cette évolution déplaira sans doute à une partie des internautes pour qui le net est à l'origine un outil de partage et de gratuité. A l'origine, l'homme était un chasseur-cueilleur. Pourtant personne ne peut plus vivre maintenant de chasse et de cueillette. Pareil pour le web, les sites ne peuvent plus vivre de contenu gratuit.
Si les webmasters l'ont bien compris, je ne suis pas sûr que les visiteurs l'acceptent.


Olivier Hondermarck - Janvier 2002.
Vous pouvez maitenant lire le bilan de l'année 2002.

Chercher une fonction, un objet, ...

Le 14/08/2018 12:51:29 sur php7 en 14.2 ms